Le compostage individuel

LE COMPOSTAGE, C’EST QUOI ? POURQUOI ?

Les déchets de cuisine représentent près de 30 % du poids de notre poubelle d’ordures ménagères. En valorisant ces matières en compost, nous évitons au minimum 40 kg par an et par habitant de déchets collectés, transportés et incinérés.
La communauté de communes BUGEY SUD vous incite à la pratique du compostage et à devenir ainsi un acteur important de la réduction des déchets.

Le compostage permet de produire un engrais totalement naturel : le compost.

C’est un processus naturel de décomposition et de transformation de matières organiques, lié à l’activité des animaux (vers de terre, cloportes, arachnides…) et des micro-organismes (bactéries, champignons) qui migrent dans le mélange.
Au bout du processus de compostage (de 7 à 12 mois), on obtient un compost mûr qui a une agréable odeur de terre de forêt, une couleur foncée et une structure grumeleuse.

 

 

Pourquoi composter ?

  • Pour participer à la réduction de nos déchets
  • Pour limiter les coûts de gestion des déchets : moins de déchets à traiter,
    c’est moins de transport et moins d’incinération !
  • Pour protéger l’environnement en évitant l’emploi de produits chimiques
  • Pour obtenir un engrais naturel, sain et gratuit.

 

 

 

 

COMMENT CA MARCHE ?

 

La mise en place de mon composteur

  • Placer votre composteur dans un endroit mi-ombragé et à l’abri du vent.
  • Posez votre composteur sur de la terre ferme (ameublir le sol avant).
  • Remplir le fond du composteur d’une couche de terre afin d’attirer les vers de terre et autres micro-organismes (l’ortie, la prêle ou la camomille sont aussi d’excellents activateurs pour démarrer le processus de décomposition).
  • Puis remplir petit à petit le composteur avec vos déchets de cuisine et de jardin.

 

 

LE COMPOST : SIMPLE A REALISER !

La transformation des matières organiques se fait naturellement. Elle dégage une température de plus de 65°c, ce qui hygiénise le compost et tue une grande partie des graines.


Pour produire un bon compost, il est nécessaire de respecter 3 règles simples :
1

Mélanger

Mélanger les différentes catégories de déchets permettra d’activer la fermentation bactérienne. Il faut mélanger des catégories opposées :

2

Aérer

Aérer les matières permettra de favoriser la maturation et d’éviter l’apparition de mauvaises odeurs.
Au cours du compostage, les micro-organismes ont besoin d’oxygène. Ils sont asphyxiés si l’air ne circule pas dans la masse en compostage.

produire-du-compost

Il est donc important :
* que les orifices d’aération inférieurs et supérieurs du composteur soient ouverts (fermés en période hivernale),
* d’intégrer des matières grossières qui permettent une aération passive permanente des déchets (broyat de végétaux),
* de réaliser un brassage régulier à l’aide d’une fourche.

3

Surveiller l’humidité

Surveiller le taux d’humidité de votre compost permettra de favoriser le processus de transformation.

Pour que le compost ne soit ni noyé, ni desséché, humidifier par temps sec et couvrir en cas de fortes pluies.

fabriquer-du-compost


 

COMMENT UTILISER LE COMPOST ?

 

Le compost, un excellent amendement pour le sol

Améliore la structure du sol.
Apporte les éléments nutritifs nécessaires au développement des plantes.
Améliore la rétention de l’eau dans le sol.
Favorise l’activité biologique du sol.
Limite les maladies.

 

Ou et comment utiliser votre compost

  • Au potager : au printemps, au moment de la plantation, au pied des plantes exigeantes ou entre les rangs, et à l’automne, sur la terre libérée des cultures.
  • Pour les petits fruits (fraisiers, framboisiers, groseilliers…) : 3 kg/m2/an après la récolte.
  • Pour les arbres fruitiers : 3 kg/m2 en période de repos.
  • Sur la pelouse.
  • En surface, dans les plantes en pot.

 

 

 

 

QUE PEUT-ON COMPOSTER ?

Les déchets de cuisine : épluchures, marc de café, filtres en papier, fruits et légumes abîmés, épluchures, noyaux, fromage, pain, pâtes, riz…

Les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, taille de haies, fleurs fanées…
et en petite quantité, les mouchoirs en papier et essuie tout non imprimés…

 

Quelques conseils

  • Tonte de pelouse : en petite quantité dans le compost, et de préférence séchée
    au soleil avant
    .
  • Herbes indésirables vivaces (lierres, liseron..) : les faire sécher quelques jours
    au soleil avant.
  • Broyer les branches et tailles de haies (broyage des végétaux).

 

Broyage des végétaux à domicile : contacter la communauté de communes BUGEY SUD pour plus de renseignements.

 

 

 

A NE PAS COMPOSTER

ne-pas-composter

Eviter toutes substances chimiques, poussières de ménage, couches, viande, poisson, plastique, verre, métal, huile de friture…