Le samedi 09 juillet 2016, sur le marché de Belley,
100 poules offertes par le SIVOM du Bas-Bugey ont trouvé preneurs. 

bandeau photo cocotte 09 juillet

 


En partenariat avec le Conseil Départemental de l’Ain, le SIVOM du Bas-Bugey a renouvelé l’opération « adopte une cocotte ». Le SIVOM du Bas-Bugey a offert deux poules à cinquante familles volontaires du Bas-Bugey contre bons soins, nourriture et abris. En échange les habitants se sont engagés à les nourrir avec les déchets détournés de leurs poubelles (restes de repas…)


Sensibiliser au gaspillage alimentaire et réduire jusqu’à 30% le poids de sa poubelle

L’objectif est de diminuer la quantité des déchets jetés à la poubelle et de sensibiliser au gaspillage des déchets alimentaires. Qui dit réduction des déchets biodégradables, dit très souvent compostage dans le fond du jardin. Aujourd’hui, en France, la réduction des déchets alimentaires passe aussi par l’utilisation de poules.

Dans les foyers, ce sont en moyenne 13 kilos par an et par personne de restes de repas qui sont jetés.

oeufs


Le saviez-vous ?
Une poule peut consommer à elle seule près de 150 kg de déchets organiques par an ! Sur les 360 kg d’ordures ménagères que produit en moyenne chaque Français, cela représente un moyen efficace de réduire le poids de nos poubelles.


Le bilan de la première opération « adopte une cocotte.com » en 2014

Objectif : tester cette nouvelle « arme anti-déchets », la poule !

Le principe de l’opération était simple : le SIVOM du Bas-Bugey a offert deux poules à cinquante familles volontaires du Bas-Bugey. En échange, les habitants se sont engagés à transmettre la quantité de déchets détournée des poubelles grâce aux gallinacés, sur une durée de trois mois.

adopte-une-cocotte-sivom-bas-bugey

  1 215 kg de déchets en moins dans les poubelles des familles participantes et 2 510 œufs pondus sur les 3 mois.

En moyenne, en adoptant 2 poules, un foyer a détourné 12 kg de la poubelle par mois et obtenu 32 œufs par mois.
Sur une année, un foyer pourra réduire de 144 kg le poids de ses ordures.
Cela permettra de diminuer le coût de traitement des déchets.

Autre avantage non négligeable dans le contexte économique actuel : deux poules produisent jusqu’à 300 œufs par an !